Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 00:28


Pido - Bienvenue chez les Corses... et bonne chance ! Partie 5/5

 

J'ai pris conscience qu'il manquait un peu d'humour à mon blog - l'humour étant  un de mes centres d'intérêt. C'est pourquoi, je me permets d'ajouter cet extrait final du spectacle de Pido, de son vrai nom Eric Fraticelli - un humoriste corse qui ne manque vraiment pas d'humour et d'imagination. En effet, l'intégralité de son spectacle est construit sur des personnages atypiques, fous, marrants, originaux, dirait-on plus poliment,  et sur des représentations de Corses et de Parisiens très caricaturaux et dans lesquels on peut parfois se reconnaître pour certains d'entre eux tellement ils nous sont familiers. En tant que spectateur, on ne ressent aucun mépris non plus dans ces représentations. Elles sont juste marrantes et intelligemment présentées.  Le spectacle est construit également sur des scènes de la vie quotidienne, des rencontres et des expériences tout aussi tordantes. J'apprécie beaucoup l'autodérision dont il fait preuve.

J'ai choisi plus particulièrement cet extrait car c'est, selon moi, la meilleure partie du spectacle, eu égard au personnage de Napoléon - un Napoléon version contemporaine comme vous ne l'avez certainement jamais vu - un Napoléon qu'on présente néanmoins comme quelqu'un qui a le souci de l'ordre et qui tente avec beaucoup de difficultés dans ce sketch de mettre de l'ordre dans ce foutoir qu'est le bataillon. Pido nous livre un bouquet final de son spectacle en reprenant tous les personnages les plus fous, les plus atypiques qu'il a joués précédemment, et les fait incarner dans un seul personnage, celui de Napoléon à la tête d'un bataillon composé de ces personnages mis en scène au cours de son spectacle. De plus, au milieu du bataillon, vous remarquerez l'intrusion un peu décalée d'un Christian Clavier (ou faudrait-il respecter le pseudonyme que l'humoriste lui a attribué, bien que ce ne soit un secret pour personne - Christian Plavier)  sous les traits d'un enfant éploré qui se plaint que les hommes habillés en noir ont marché sur sa pelouse.  Il est caricaturé de la sorte pour faire référence  aux faits divers dont vous avez sans doute entendu parler à propos de sa maison en Corse qui fut occupée pacifiquement et symboliquement par des indépendantistes ayant voulu rencontrer l'acteur, et ayant manifesté ce jour-là contre un projet de développement durable sur l'île, le PADDUC : Plan d'Aménagement et de Développement Durable de la Corse. Une farce gentillette que les médias, au moment des faits, n'ont pas entendue de cette oreille, et à laquelle les hommes politiques se sont mêlés. J'espère que vous apprécierez. C'est vraiment loufoque : on dirait des joyeux lurons !  

A la fin de son spectacle, l'émotion gagne l'humoriste car il mérite bien tous ces applaudissements !

Repost 0
Published by Princess Sarah - dans humour
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 13:00

Chers internautes qui me lisez régulièrement ou non,

Vous me connaissez en tant que poète d'inspiration romantique, propageant les sombres litanies de Baudelaire ou de Lautréamont dans une inspiration plutôt sénile, mais saviez-vous que j'avais également une passion dévorante pour l'humour franglais que je pratique à ma guise oralement et par le biais de l'écriture ? A ma connaissance, non. Franglais, comme son nom l'indique, est un mélange d'humour français et d'humour anglais. J'aime le rire français depuis de nombreuses années, en particulier l'humour de Raymond Devos avec ses jeux de mots tordants et postillonnants, et je me suis mise à pratiquer l'humour anglais plus tardivement sans savoir immédiatement que c'était de l'humour anglais qui ressortait de certaines de mes compositions. Par conséquent, je me permets de changer temporairement de registre. Ce que vous lisiez habituellement de moi était différent, et dans la perspective d'un recueil prochain mais indéfini, de mes textes humoristiques - encore que je n'excelle pas dans cette prose et qu'il me faut encore de la maturité dans ce domaine - je voulais néanmoins vous livrer quelques citations originelles, donc de moi bien entendu, que j'ai couchées sur le papier au gré d'inspirations va-et-vient. Ne voyez aucune cohérence entre chaque citation ; elles sont indépendantes l'une de l'autre. Si j'ai le projet d'écrire un recueil humoristique, ce sera une histoire entière et non des citations mises les unes après les autres. Voici donc une liste grossièrement établie de  citations franglaises que j'ai imaginées, j'en ai bien d'autres mais je ne peux pas toutes les écrire, j'en sélectionnerai au fur et à mesure et je les rajouterai à cette liste. 

Un humour à dessous est un humour coquin car un dessous coquin vaut bien plus que deux sous.  Un humour à deux sous, ça serait : "Si le prince Condé avait été roi et que le verlan avait été la langue officielle de la Renaissance, alors il serait sûrement devenu le roi des Cons". Allez, mettez-moi des pouces en haut, et toi là-bas dis-donc, fais semblant d'être admiratif, enfin ! Allez, pousse cent oooooohooooooh !!! 

J'ai bien envie d'étrangler celui qui a mis du noir dans mon earl-grey ! Il faut vraiment être Anglais pour mettre du café dans du thé ! Si c'est un Anglais, j'ai bien le droit de l'étrangler, on a le droit de l'être Anglais (= de l'étrangler) bien entendu mais à condition de respecter les limites, car une pause earl-grey, c'est sacré même pour les Irlandais ! Il s'avère que cet Anglais-là n'aimait pas les Irlandais, c'est pour cela qu'il s'est permis de caféiner mon earl-grey comme si le goût était inné, mais voyez-donc ce qu'a fait (café) ce malade pour le rendre moins anglais, alors vous m'aidez à l'étrangler oui ou non  ? 

Voulez-vous que je vous passe du baume au coeur ? C'est fait pour les bobos au coeur, mais attention, ça pique un peu et il faut avoir le coeur bien accroché et non fébrile car je n'ai pas de défibrillateur, donc attendez-moi une minute, je saute du toit du building pour vous rapporter un accroche-coeur, il pourra vous être utile pour vous retenir en cas de chutes et de rechutes de coeur surtout si l'altitude est haute, et oui car qui tombe, surtout d'aussi haut, fait tomber les coeurs, je vous ramène donc le kit oxygène du parfait tombeur qui tombe les coeurs , ça ira vous et votre coeur ça va ? Ô qu'ci ça va o qu'c'est jeune !

Qui prend la mouche ménage son hameçon !

Fut-il un temps... un temps fut-il... un temps futile, fuit-il le temps ? 

Saviez-vous que Stacy Lubrick était la fille cachée du réalisateur Stanley Kubrick ? Elle a juste changé la première lettre de son nom pour ne pas qu'on l'associe à son père. L'un, comme chacun sait, a réalisé Orange mécanique, et l'autre présente une émission intitulée "les n'infos mécaniques". C'est une émission de n'infos conseils dans laquelle des femmes se mettent à nue à plusieurs pour aider les messieurs à faire démarrer leur moteur encrassé grâce à des huiles lubrifiantes que l'on ne trouve pas sur le marché, les nimphos servent les messieurs avides de n'infos mécaniques, il faut évidemment être un monsieur pour comprendre la mécanique et les trucs de mécanos que seules de rares femmes comme celles-ci maîtrisent. C't'assez lubrique, vous trouvez pas ? Normal c'est Stacy Lubrick qui connaît tout ça, tout un programme ! 

 

Hécate est tombée de haut ! C'est l'hécatombe au tombeau !

Si vous êtes en compagnie de votre marraine, qu'elle est vieille, catholique et qu'elle ne comprend pas l'anglais, il existe un moyen simple pour lui faire plaisir. Faites-lui écouter la chanson God save the Queen, et adapter les paroles à votre marraine, ne traduisez surtout pas par : Dieu sauve la Reine, mais choisissez plutôt : Dieu sauve Marraine ! Elle vous remerciera de lui avoir dédié une chanson spécialement pour elle !

Repost 0
Published by Colombine aux mains d'argent - dans humour
commenter cet article

Présentation

  • : Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • : Au départ, mes premiers articles étaient rédigés dans l'intention d'archiver mes souvenirs les plus marquants, puis mon blog, devenu fourre-tout au gré de mes découvertes, s'est élargi à l'information et à la transmission culturelle. Constitué de billets d'humeur et de comptes rendus dans des domaines aussi divers que la poésie, les sciences humaines, les sciences de l'éducation, les livres, les expositions, les récits de voyage, c'est un espace d'expression libre, intellectuelle et artistique, destiné à tous les publics.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens Vers Des Pages Externes