Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 18:26

Vendredi 18 juin 2010 était célébré en France l'anniversaire de l'appel du 18 juin 1940 du général De Gaulle sur les ondes de la BBC. La référence en matière d'archives relative à la Libération et à la résistance - et de manière plus générale à la Seconde Guerre mondiale - est le mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la libération de Paris, ainsi que le musée Jean Moulin situés tous deux à Paris au coeur du quartier de Montparnasse, qui fut le haut lieu de la libération de Paris.

Ce qui frappe les yeux lorsque l'on découvre les salles d'exposition permanente, c'est la qualité de la conservation des archives et surtout la variété des collections présentées telle que des articles de journaux comme Le Courrier de l'Air, l'Humanité... les affiches (et pas seulement de propagande), les photographies, les cartes postales, les pièces d'identité, les ouvrages anciens, les objets essentiellement militaires très bien conservés, les archives sonores et audiovisuelles. Les documents papiers et les projections audiovisuelles sur la guerre, les nombreux discours, sont alignés et font tout le tour de chaque salle ; ils sont accompagnés de vignettes qui dressent l'historique de la Seconde Guerre mondiale selon un ordre chronologique, et ces vignettes font tout le tour de la salle également. Au centre de chaque salle du rez-de-chaussée, se trouvent des vitrines qui présentent à la fois des portraits de Leclerc ou de Jean Moulin dans leur parcours et dans leurs actions respectives. On sait que Jean Moulin, par exemple, a dû changer d'identité ; on ne le découvre pas seulement en résistant mais aussi en tant qu'artiste, illustrateur, préfet... On le voit aussi dans des scènes familiales plus intimistes, dans les Alpilles.

Il faut ajouter à cette diversité des collections, le vaste écran panoramique situé au premier étage dans la salle de la Libération qui est une pièce semi-circulaire. Ce mur d'images projette des documents audiovisuels et sonores ainsi que des photographies d'époque montrant les étapes de l'occupation de Paris, les insurrections, et enfin la libération et le rayonnement des visages. En effet, ces enregistrements se divisent en plusieurs actes du début de l'occupation jusqu'au dénouement final.

Les deux héros nationaux - Jean Moulin et le Général Leclerc - font l'objet d'une présentation détaillée à travers leur parcours, leur jeunesse, leur histoire, leur combat. C'est donc dans ce musée qui dresse un ensemble très exhaustif, qu'on peut se documenter de manière très complète et y trouver toutes les informations nécessaires.

Enfin, pour finir, dans la salle d'exposition temporaire située au premier étage juste derrière la salle de la Libération, on peut y découvrir le personnage de Stauffenberg - figure de la Résistance contre le régime nazi -, instigateur du complot contre Hitler connu sous le nom de "Opération Walkyrie" qui se terminera par l'échec de l'attentat contre Hitler le 20 juillet 1944. Dans cette salle, on peut voir 20 grandes affiches retraçant la jeunesse et la carrière de Stauffenberg, et entre autres, certaines d'entre elles font référence à son influence par rapport au poète allemand Stefan George dont il s'inspira pour écrire ses propres poèmes. Dans cette même salle, un document audiovisuel de 30 minutes permet de retracer les parcours de figures de la résistance allemande contre le régime nazi. A la fin de ce documentaire, on découvre qu'Hitler, avant d'exécuter ses conspirateurs, faisait des simulacres de procès pour les humilier en public.

Ainsi, on peut vraiment dire que ce Mémorial est à la hauteur de la mémoire historique et patrimoniale de la France, qu'il est vraiment fidèle à tous ces témoignages et ces documents d'archives. Il est incontournable pour la mémoire de la guerre. En somme, je vous le conseille.

 

Voici le lien et quelques photos que j'ai pu prendre, sachant qu'il y a énormément de choses à voir dans ces deux musées. Ils sont très vastes, et si vous voulez vous accrocher à tous les détails, il faut compter pour la visite au moins trois ou quatre  heures. Si vous parcourez seulement toutes les salles sans lire et sans écouter tous les enregistrements, vous en aurez pour une heure ou deux heures mais ça dépend de ce que vous cherchez et de vos habitudes.

 

http://www.paris.fr/portail/loisirs/portal.lut?page_id=6923

 

 

Mémorial du Maréchal Leclerc et musée Jean Moulin 002Mémorial du Maréchal Leclerc et musée Jean Moulin 003Mémorial du Maréchal Leclerc et musée Jean Moulin 004Mémorial du Maréchal Leclerc et musée Jean Moulin 005Mémorial du Maréchal Leclerc et musée Jean Moulin 006Mémorial du Maréchal Leclerc et musée Jean Moulin 007Mémorial du Maréchal Leclerc et musée Jean Moulin 008Mémorial du Maréchal Leclerc et musée Jean Moulin 009Mémorial du Maréchal Leclerc et musée Jean Moulin 012Mémorial du Maréchal Leclerc et musée Jean Moulin 015

Partager cet article

Repost 0
Published by Colombine aux mains d'argent - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • : Au départ, mes premiers articles étaient rédigés dans l'intention d'archiver mes souvenirs les plus marquants, puis mon blog, devenu fourre-tout au gré de mes découvertes, s'est élargi à l'information et à la transmission culturelle. Constitué de billets d'humeur et de comptes rendus dans des domaines aussi divers que la poésie, les sciences humaines, les sciences de l'éducation, les livres, les expositions, les récits de voyage, c'est un espace d'expression libre, intellectuelle et artistique, destiné à tous les publics.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens Vers Des Pages Externes