Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 17:55

A Paris, les sites ouverts au public sont très généralement nombreux et divers mais pris d'assaut par la foule. Cela a été le cas du Palais de l'Elysée mais aussi du 36, quai des-Orfèvres ouvert pour la première fois au public à l'occasion de cette journée de 2012. En effet, je souhaitais me rendre à cette adresse pour espérer voir des reconstitutions de scènes de crimes et connaître l'histoire de la police judiciaire pour la première fois. Mais, malheureusement, une queue d'une durée d'attente de trois heures m'en a dissuadée. Cela aurait été une visite originale qui m'aurait changée des inévitables musées, églises, monuments ou châteaux que j'avais l'habitude d'arpenter. Alors, par défaut, et comme je ne souhaitais pas repartir bredouille, j'ai visité la Sainte-Chapelle à côté, dont la queue était beaucoup moins longue : j'ai pu y entrer au bout de 15 minutes d'attente. Par chance, une visite guidée a eu lieu à 15 h 00. Quelques photos vous permettront de vous donner un aperçu pour ceux qui ne la connaissent pas et qui aimeraient la visiter. 

La Sainte-Chapelle se trouve au coeur de l'île de la Cité et a été fondée par Louis IX en 1248. Elle a été édifiée pour abriter les reliques de la Passion du Christ achetées par Louis IX aux empereurs de Constantinople. La Sainte-Chapelle, dont l'architecture est le gothique rayonnant, est divisée en deux : à l'entrée, la chapelle basse qui était le lieu de culte du personnel, et en montant les escaliers, la chapelle haute où sont abritées les reliques. Il y a une très grande différence de luminosité entre la chapelle basse (sombre) et la chapelle haute (illuminée par les verrières), et aussi une grande différence de surface. La chapelle haute a une hauteur plus importante. Les vitraux de la chapelle basse sont des faux, c'est-à-dire qu'il ne s'agit que d'invention du XIXe siècle à partir de la reconstitution supposée de vitraux du Moyen Age. Ce n'est pas le cas de la chapelle haute. 

 

couronne d'épines   

Dans la chapelle haute, voûtes sur croisée d'ogives, et

anges tenant la couronne d'épines : une des reliques 

conservées ici. 


La Passion avec la grande châsse contenant les 22 reliqueLa grande châsse contenant les 22 reliques de la Passion parmi lesquelles la couronne d'épines. 

 

rose occidentale dans la chapelle hauteLa rose occidentale en chapelle haute illustrant l'Apocalypse. La couleur verte et jaune domine sur la rose alors que sur les quinze verrières présentes, le rouge et le bleu sont les couleurs dominantes. Aucune symbolique des couleurs, cependant. 

 

saint-LouisLouis IX, en chapelle basse

 

statue de Louis IXStatue de saint Louis (tiens, la statue de saint Louis que j'ai prise à Carthage est nettement plus imposante que celle-ci qui m'a l'air d'une naine !). On remarque, tout autour, les fleurs de lys sur fond azur, symboles de la royauté, et les tours castillanes sur fond pourpre, en référence à la mère de Louis IX : la reine Blanche de Castille. 

 

vue d'ensemble des verrières de la chapelleVue d'ensemble des verrières de la chapelle haute. Il y a 15 verrières représentant 1 113 scènes de la Bible qui vont de la Genèse à la résurrection du Christ. 

 

fresque de l'Annonciation XIIIè siècle chapelle basseLa fresque de l'Annonciation au XIIIsiècle dans la chapelle basse. 

 

Lion et aigleMotifs de lion et d'aigle (aucune symbolique)

 

vue extérieure du tympan de la chapelle hauteVue extérieure du tympan de la chapelle haute

 

colonnes avec des feuilles différentesColonnes avec fleurs de lys sur fond azur et chapiteaux décorés de feuillages. Il y a 100 chapiteaux en tout avec des feuillages différents. 

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Princess Sarah - dans culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • : Au départ, mes premiers articles étaient rédigés dans l'intention d'archiver mes souvenirs les plus marquants, puis mon blog, devenu fourre-tout au gré de mes découvertes, s'est élargi à l'information et à la transmission culturelle. Constitué de billets d'humeur et de comptes rendus dans des domaines aussi divers que la poésie, les sciences humaines, les sciences de l'éducation, les livres, les expositions, les récits de voyage, c'est un espace d'expression libre, intellectuelle et artistique, destiné à tous les publics.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens Vers Des Pages Externes