Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 17:15

Je vous présente, en images, quelques photos que j'ai prises lors de mon circuit touristique en Tunisie en août 2012. Pour repérer plus facilement les lieux cités, voici deux cartes : une tirée du guide du routard 2012, et l'autre plus simplifiée avec le parcours fléché effectué. J'ai aussi reconstitué le parcours à partir de mes notes. Si un jour vous faites ce circuit, en plus des souvenirs que vous achèterez, n'oubliez pas de rapporter avec vous du sable du désert et des petites roses de sable, au retour ; cela vaut tous les souvenirs. 

Ces photos m'appartiennent ; si vous les copiez, merci d'indiquer la source svp. 

 

tunisie guide du routardcircuit-decouverte-de-la-Tunisie.jpg

 

1ère journée de découverte : Kairouan, Sbeitla, Gafsa 

A Kairouan, vue sur le bassin des Aghlabides à

partir de la terrasse du bâtiment de l'AMVPPC

(Agence de mise en valeur du patrimoine et de

promotion culturelle). Le bassin est un réservoir

à ciel ouvert, qui, à l'origine, était destiné à

pourvoir la ville en eau. Il y aurait eu 15 réservoirs.                                   Vue sur la ville de Kairouan 

Vue sur le bassin des Aghlabides        Vue sur Kairouan (2)

 

à l'intérieur du mausolée        architecture de la zaouïa

Intérieur du mausolée (= zaouïa) de Abu Zemâa à Kairouan :             Mihrab, architecture de la zaouïa 

le barbier du prophète Mohamed. On y vient en pèlerinage                                                                                   

et on y célèbre le mouled, fête commémorant la naissance

du prophète. Sur place, on peut assister à des cérémonies de circoncision    

quand on est dans la cour

 

cour-a-colonnades.jpgCour à colonnades du mausolée de Kairouaninterieur-du-mausolee-du-Saint-Homme-Abu-Zemaa-copie-1.jpgIntérieur du mausolée de Abu Zemâa à Kairouan

Cour de la grande mosquée            minaret de la Mosquée Sidi-Okba        

Cour de la grance mosquée de Kairouan appelée aussi             Minaret de la mosquée Sidi Oqba à Kairouan, 

grande mosquée Sidi-Oqba. Elle a été fondée au VIIe          carré, haut de 33 mètres.

siècle par le général Sidi Oqba et a servi de modèle à la 

construction d'autres mosquées. 

 

Salle de prières de la grande mosquée       démonstration de tapis à KairouanONAT   

Salle de prière de la Grande mosquée de Kairouan           Démonstration de tapis à Kairouan estampillés ONAT

                                                                                  Des tapis de différentes régions sont présentés. On

                                                                                   vous offre un thé à la menthe en guise de bienvenue.  

bassin de la grande mosquéearc de Dioclétien        

 Bassin dans la cour de la grande mosquée de Kairouan           En route vers Sbeitla : arc de Dioclétien, Sbeitla    

servant à filtrer les eaux de pluie.        

 

Forum du site de Sbeitla     théâtre de Sbeitla                                                               

Forum du site archéologique de Sbeitla. Au premier siècle,                       Théâtre de Sbeitla 

Sbeitla était appelée Sufetula.  

 

Sbeitla (4)      Eglise chrétienne de Servus

Site archéologique de Sbeitla                      église chrétienne de Servus 

 

les 3 temples de la triade capitoline  porte d'Antonin

Les 3 temples de la Triade capitoline                                Porte d'Antonin, Sbeitla    

 

 


2ème journée de découverte : Tozeur, Nefta

cheval      chamelon du zoo du Paradis

Cheval tirant une calèche sur laquelle on était transporté            Chamelon du zoo du Paradis à Tozeur 

à Nefta           

 

Dromadaire Ali Baba buvant une bouteille de coca           gazelles

Dromadaire Ali Baba buvant une bouteille de Coca, zoo             Gazelles 

du Paradis                                                          

 

iguanes enlacés     moi portant des couleuvres autour du cou

 iguanes enlacés, zoo du paradis                                     Je portais des couleuvres autour du cou ; j'aimais bien 

 

Os du zoo de Tozeur (2)   scorpion du désert

Os à l'entrée du zoo de Tozeur                                       Scorpion du désert : posé sur l'épaule ou la main, il

                                                                                   est inoffensif. Par contre, il pique avec son dard, c'est 

                                                                                   pourquoi il est tenu par l'arrière. 

 

fennecle fennec

vipère à corne       vipère à corne (2)

La vipère à cornes : je l'ai touchée mais elle peut être mortelle.         Vipère à cornes. 

Elle porte deux cornes sur la tête comme l'atteste ce zoom de sa tête     

 

tete-de-la-vipere-a-cornes.jpg  jeune mehari (dromadaire à poils blancs)

                                                                                  Jeune mehari (dromadaire à poils blancs). Le mehari est considéré comme le plus noble des dromadaires, il a fière allure et c'est un très bon coureur, surnommé la "Formule 1 du désert"

 

panneau de passsage de dromadaire (2)   palmier-dattier de la palmeraie de Tozeur

Un panneau qui n'existe pas en France                         Palmier-dattier de la palmeraie de Tozeur 

 

dattes de la palmeraie de Tozeur     Corbeille de Nefta

Dattes de la palmeraie de Tozeur.                                    La corbeille de Nefta, appelée ainsi en raison de sa 

Il y a 130 sortes de dattes. Ce sont les deglet nour,            forme. L'oasis de Nefta mesure 2500 hectares. 152                                                                                            sources.

les  meilleures.                                                              L'ancien président Habib Bourguiba passait ses                                                                                                vacances à Nefta avec Pierre Mendès-France. 

Environ 400 000 palmiers sur 2 000 hectares et 200 sources          La palmeraie de Nefta mesure 1 100 hectares. 

Le musée de l'Eden Palm à Tozeur permet de comprendre

d'où vient le palmier, comment connaître son âge, quelles

sont les règles d'irrigation. A la fin de la visite guidée, on

nous fait déguster plusieurs sortes de confitures de dattes

excellentes.

Dans une autre palmeraie à Nefta, on peut aussi grimper sur un palmier,

fumer une herbe (naturelle, pas du tout nocive), goûter des dattes deglet nour

et acheter une boîte pour en offrir.

 

 


 

3ème journée de découverte : oasis de Chebika, oasis de Tamerza, Ong Jmel, Midès, vieille ville de Tozeur

Oasis de Chebika (12)Oasis de Chebika (13)

Oasis de Chebika : chemin étroit                Mouflon (je crois) à l'oasis de Chebika

 

oasis de Chebika (14) Oasis de Chebika (4) Cascade-de-l-oasis.jpg grenouille

grande cascade de l'oasis de Chebika                   grenouille 

 

 

oasis de Tamerza Moi à l'oasis de Tamerza

 oasis de Tamerza                                                            Moi à l'oasis de Tamerza

 

Ong Jmel Star Wars (5)

Ong Jmel (= nuque de dromadaire)                              Décor de Star Wars, sur les dunes de la Réguette. Les 

                                                                               pistes du désert sont praticables en 4x4. 

 

Star Wars (2)  village maraboutique abandonné à Midès

Un épisode de Star Wars a été tourné ici : "La Menace                Village maraboutique abandonné. A Midès ? 

fantôme"

architecture de Tozeur bis architecture typique de Tozeur

Briquette de Tozeur : architecture typique de cette ville.                          Grande porte. 

Le bois de palmier est utilisé pour les poutres, les 

portes, les tables. Cette brique de Tozeur permet d'avoir de la fraîcheur à l'intérieur des maisons. L'argile

cache le mur de pierre pour éviter la pénétration de la 

chaleur. Il peut faire jusqu'à 15 degrés de moins dans une chambre

par exemple. 

 

 

gigantesque rose des sables à Tozeur    ruelle à Tozeur Vieille ville de TozeurDans l'ordre : gigantesque rose des sables faite d'une superposition de nombreuses roses des sables à Tozeur, ruelle dans la vieille ville de Tozeur, boutique dans la vieille ville de Tozeur

 

danseuses de Tozeur  Musiciens de Tozeur à la soirée folk

Soirée folklorique, danseuses de Tozeur                           Musiciens 

                                                                   Hannibal et ses éléphants

soirée à Tozeur Hannibal-et-ses-elephants.jpg

Soirée folklorique dans ce lieu. Musiciens, danseuses,                                           

procession maraboutique, numéro de voltige à cheval ou fantasia, 

cracheur de feu, démonstration d'animaux du désert avec

des personnes choisies parmi les spectateurs dont moi qui

me portait volontaire pour les couleuvres ; le guide m'en a mis

dans le dos, autour du cou, et me les a fait tenir et tourner. 

Ensuite il y a eu l'équilibriste porteur de cruches. Nous sommes entrés dans une salle dans laquelle des femmes montraient leur savoir-faire artisanal :

fabrication de pain, tissage de tapis, henné, etc.


4ème journée de découverte : Chott El Jerid, Douz 

 

Couleur du selTraversée du Chott El-Jerid : vaste étendue d'eau salée de 5118 km². Sel et sable. C'est du sel non iodé. L'Etat commence à exploiter le sel en 1980 puis viennent les concessionnaires privés. Ce sel non iodé est exporté vers la France et l'Allemagne. Il sert au salage des routes dans les pays scandinaves. Dès les premières pluies, le lac salé devient une véritable mer intérieure. Ce lac s'étend sur environ 300 kilomètres du golfe de Gabès à la frontière algérienne. 

 

couleur rosée du lac salé (2)La couleur rosée de cette partie du Chott El-Jerid provient des différents cristaux de sel, 

 

tissage-de-tapis.jpg   vêtement de femme

tissage de tapis : musée du Sahara à Douz. C'est un musée         Vêtement de femme nomade : musée du                                                                                                            Sahara 

qui retrace la culture nomade, dans ses codes vestimentaires,

son artisanat, ses biens, ses coutumes, ses tatouages.  

 

burnous tente bédouine

burnous : musée du Sahara à Douz.                            Tente de nomade exposée au musée du Sahara à Douz

 

belle vue sur le désert   dromadaires à Douz

Belle vue sur le désert                                                 Les dromadaires à Douz qui nous attendent pour grimper 

 sur leur dos 

 

Moi en balade sur un dromadaire  encore moi en dromadaire

                                     Moi sur le dromadaire pour une méharée dans le désert. 

 

méharées

méharée à plusieurs 


5ème journée de découverte : Matmata, El-Jem 

bar avec décor de Star Wars (2) bar avec décors de Star Wars

Intérieur d'un troglodyte à Matmata :

bar décoré de photos du film                                             Bar de Matmata avec décors de Star Wars 

Star Wars 

 

maison troglodytique troglodytes Matmata

Intérieur d'une maison troglodytique                                          Troglodytes. A l'origine ce type de construction servait à protéger la population des envahisseurs. Ces maisons ont été creusées dans la roche

 

cuisson du pain (4) chèvres entre Tamezret et Matmata

Cuisson du pain par une femme habitant Matmata         Chèvres entre Tamezret et Matmata. C'était notre dernière                                                                                escale dans le sud tunisien avant de remonter vers le nord,                                                                                en direction de El-Jem 

 

montagne 

montagne du sud tunisien 

amphi El-Jem   El-Jem (6)

amphithéatre romain d'El-Jem. C'est la région des oliviers

C'est le site antique de Thysdrus qui comptait environ 40 000

habitants à l'époque romaine. Il a été édifié à la fin du IIe siècle. 

Cet amphi pouvait accueillir 30 000 spectateurs. Les spectacles se déroulaient dans l'arène. Un espace souterrain abritait les fauves et les gladiateurs. Un système d'escaliers et de galeries rendait faciles l'accès et l'évacuation des spectateurs. 

 

gradins de l'amphi d'El-Jem

Les gradins d'El-Jem 

 


6ème journée de découverte : Carthage, Sidi-Bou-Saïd, Tunis, Hammamet

 

dieu-Baal-Hammon-Carthage.jpg  gisant 

dieu Baal Hammon à Carthage                 gisant sur le site archéologique de Carthage 

 

vue sur le musée de Carthage ancienne Cathédrale Saint-Lo vue partielle des ruines de Carthage

Vue sur le musée de Carthage,                                           Vue partielle des ruines de Carthage

anciennement cathédrale Saint-Louis

 

moi et saint-Louis     statue de Saint-Louis

Moi tenant la main de la statue de saint Louis                Statue de saint Louis sur le site de Carthage

 

Café des délices  port de plaisance Sidi Bou Said

Café des délices à Sidi Bou Saïd   port de plaisance de Sidi Bou Said

 

Sidi-Bou-Saïd (2)  art nouveau à Tunis

Moi devant une porte bleue à Sidi Bou                              Immeuble d'architecture "art nouveau" à Tunis 

 

entrée dans la médina de Tunis par l'avenue de France   mosaïques (5)

porte d'entrée sur la médina de Tunis, située sur                 mosaïques du site archéologique de Pupput à 

l'avenue de France et conduisant aux souks.                        Hammamet. L'ancienne cité romaine de Pupput est 

       composée d'un ensemble d'habitations et d'un ensemble  thermal. On trouve des mosaïques romaines et  byzantines d'époques différentes. On y trouve aussi la maison du péristyle figuré (Ve siècle), l'édifice du satyre et de la ménade (IVe siècle), la maison du triclinumen noir et blanc (IIIe siècle) et les thermes romains. 

 

mosaïques portrait mosaïques byzantines

Mosaïques sur le site de Pupput  

 

Site de Pupput (9) Site de Pupput (12)

Site de Pupput : thermes et habitations 

 

plage d'Hammametplage d'Hammamet 

Partager cet article

Repost 0
Published by Princess Sarah - dans voyage - séjour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • : Au départ, mes premiers articles étaient rédigés dans l'intention d'archiver mes souvenirs les plus marquants, puis mon blog, devenu fourre-tout au gré de mes découvertes, s'est élargi à l'information et à la transmission culturelle. Constitué de billets d'humeur et de comptes rendus dans des domaines aussi divers que la poésie, les sciences humaines, les sciences de l'éducation, les livres, les expositions, les récits de voyage, c'est un espace d'expression libre, intellectuelle et artistique, destiné à tous les publics.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens Vers Des Pages Externes