Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 19:21

 
Y'aurait-il un lien entre ma poésie et celle de Charles Maurras bien que nos générations soient radicalement opposées ? Je me pose la question à moi-même ? Toujours est-il qu'il y a environ deux ans, je reçois, à ma grande surprise, devant ma porte, un colis provenant d'un inconnu qui m'a laissé sa carte : François Marie ALGOUD. Dans ce colis, il y avait trois livres de poésie m'ayant été offerts et écrits par ce même auteur, publiés aux éditions de Chiré. Ces livres vantaient glorieusement la mémoire de Charles Maurras à la fois en tant qu'homme politique et écrivain.
Charles Maurras est plus connu comme le chef de l'Action Française, mouvement nationaliste apparu au moment de l'Affaire Dreyfus. Il fut du côté du maréchal Pétain et a relancé en France une nécessité de la restauration monarchique. Aujourd'hui, ce personnage trouve ses admirateurs parmi la droite catholique ultra-nationaliste.
Il est moins connu comme poète. Pourtant on dit de lui qu'il est "poète de la raison, du courage et de l'espérance". J'ai lu bien évidemment les livres que j'ai reçus pour me faire une opinion. Charles Maurras utilise beaucoup de symboles relatifs au pouvoir, à un âge d'or, tout en restant ancré dans cette période sombre que fut la Première Guerre mondiale, où il narre l'enfer des tranchées comme dans son texte : De Profundis. Ces symboles épiques traduisent une grande intériorité intimiste et misérabiliste aux événements contemporains de son époque. Beaucoup de ses vers sonnent le glas d'un nationalisme exacerbé, qui se veut libérateur et éternel, naturaliste aussi.
Ce François Marie Algoud ne m'a pas envoyé ces livres par hasard, je pense. Il a dû se procurer mon premier recueil, qu'il a connu par le biais d'une chronique publiée dans La lettre de Jean Hautepierre. Il aurait donc puisé dans Des Oraisons dans un écrin, publié en 2005, des symboles issus de l'Antiquité et du Moyen Age, relatifs au pouvoir, à la gloire et à la sacralisation de la force de la nature, car mon recueil se veut très inspiré par un certain mysticisme - lien permanent entre mythe et sacré, paganisme et religiosité. Par contre, je ne ressens pas dans mon oeuvre une quelconque trace de nationalisme... parce que moi et la politique, ça fait deux. Mais peut-être qu'en m'envoyant ce colis, M. Algoud cherchait-il à me transmettre un message, qui sait ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Colombine aux mains d'argent - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • : Au départ, mes premiers articles étaient rédigés dans l'intention d'archiver mes souvenirs les plus marquants, puis mon blog, devenu fourre-tout au gré de mes découvertes, s'est élargi à l'information et à la transmission culturelle. Constitué de billets d'humeur et de comptes rendus dans des domaines aussi divers que la poésie, les sciences humaines, les sciences de l'éducation, les livres, les expositions, les récits de voyage, c'est un espace d'expression libre, intellectuelle et artistique, destiné à tous les publics.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens Vers Des Pages Externes