Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 18:33

 

 La forêt de Barenton.


Pour continuer notre voyage fabuleux à travers la France mythologique, je vous propose aujourd'hui une promenade mythologique en Bretagne. Difficile d'évoquer la Bretagne sans parler de la forêt de Brocéliande qui est l'un des lieux les plus légendaires de la Bretagne. Le nom ancien de la forêt de Brocéliande est la forêt de Brécilien, nom d'origine bretonne qui signifie certainement "colline marécageuse". C'est là que se seraient déroulés de nombreuses aventures d'Arthur et des chevaliers de la Table Ronde. Les légendes de la forêt de Brocéliande datent du Moyen Age.
Les sites qui lui sont associés sont entre autre : la fontaine de Barenton, le tombeau de Merlin, la fontaine de Jouvence, le val sans retour, etc. En ce qui concerne la fontaine de Barenton, son édifice se compose d'une source à même le sol, dont l'eau offre la particularité de faire des bulles (dues à la présence d'azote pur), le tout entouré d'un gros bloc de grès qu'on appelle le perron de Merlin. Ce nom vient de la légende qui veut que Merlin ait rencontré la fée Viviane en ce lieu, où on lui enseigna son savoir qu'elle utilisa ensuite contre lui en l'enfermant dans une prison de verre.
Différentes légendes issues du Moyen Age accompagnent cette fontaine. La plus ancienne remonte au XIIe siècle, et nous est rapportée par Chrétien de Troyes à qui l'on doit les premiers récits en français sur Arthur, les chevaliers de la Table Ronde et qui a introduit la tradition chevaleresque de l'amour courtois et du fameux Graal. Le roman qui évoque cette fontaine s'intitule Yvain ou le Chevalier au lion. Cette histoire commence à la cour du roi Arthur en présence de tous ses chevaliers. Le chevalier Calogrenant raconte l'aventure qui lui est arrivée en forêt de Brocéliande. Calogrenant rencontre le seigneur de la forêt et lui demande conseil pour se défier et mettre à l'épreuve sa vaillance et son courage. Il a une ambition d'aventurier et le seigneur lui indique alors une fontaine qui a des particularités. Cette fontaine a son eau qui bout alors que l'eau est très froide. A côté de cette fontaine, se dresse un arbre merveilleux qui garde son feuillage par tous les temps, notamment en hiver et à l'automne où il ne perd pas ses feuilles. A cet arbre pend un bassin en fer, attaché une chaîne très longue qui descend jusqu'à la fontaine et si l'on prend de l'eau dans le bassin et qu'on la répand sur le perron, une terrible tempête se déclenche aussitôt, accompagnée de tonnerre et d'éclairs. Le vent souffle si fort que les arbres se brisent. L'aventure qui attend donc Calogrenant, c'est de relever le défi de sortir indemne. Le chevalier courageux veut réussir ce défi pour se mettre à l'épreuve. Il fait exprès de verser de l'eau sur le perron. Et évidemment la prophétie se réalise puisque la tempête et les éclairs lui sautent au visage, tombent la pluie, la neige et la grêle en même temps, ce qui provoquent la peur du chevalier. Mais l'orage ne dure pas trop longtemps.
Un nouveau miracle se produit alors, plus joyeux celui-ci, puisqu'un très grand nombre d'oiseaux se rassemblent sur l'arbre merveilleux et tous les oiseaux chantent en choeur. Mais cette harmonie ne dure pas longtemps, puisqu'un chevalier débarquant de nulle part se montre furieux à cause de ce vacarme provoqué par Calogrenant. S'ensuit alors un combat entre les deux hommes. Calogrenant subit une défaite et humilié, il reprend le chemin de la cour d'Arthur. Le cousin de Calogrenant veut le venger de cet affront en allant affronter le chevalier de la fontaine. Et l'histoire se répète: même coup de tonnerre : après la pluie, le beau temps puis le chevalier qui débarque. Mais c'est l'inverse qui se produit dans le combat cette fois-ci car c'est le chevalier inconnu qui est vaincu et qui finit par fuir. Cependant le cousin de Calogrenant, en poursuivant le chevalier, tombe dans un piège, étant donné que les grilles se referment derrière lui. Une dame vient à son secours pour le sauver et elle lui apprend que le chevalier qu'il a attaqué, est le seigneur de la fontaine. Alors pour ne pas que les sujets du seigneur ne capture Calogrenant, la dame lui prête un anneau qui le rendra invisible quand il le mettra à son doigt. Le chevalier tout en étant invisible assiste à la mort du seigneur. Yvain, le cousin de Calogrenant tombe amoureux de la veuve du défunt et cette veuve très marquée par la mort de son mari, veut savoir comment est mort son mari et Yvain lui avoue être responsable de sa mort en invoquant la légitime défense. La veuve finit par être convaincue par ses aveux et finissent par se marier tous les deux. Le seigneur mort a un nouveau successeur, c'est Yvain, qui devient alors le nouveau défenseur de la fontaine de Barenton.
Il y avait plusieurs interprétations possibles de la fontaine en ebullition. On prétendait par exemple que la fontaine riait et qu'elle donnait une réponse favorable aux voeux secrets du visiteur. Cette eau avait également la réputation de soigner la folie. Au XIXe siècle, cette fontaine a fait l'objet d'un culte local, du clergé. Le prêtre bénissait l'eau pour rendre les terres fertiles par exemple, les années de sécheresse.
Si vous voulez en savoir plus sur les légendes autour de la forêt de Brocéliande, je vous conseille deux ouvrages :
Claudine GLOT et Marie Tanneux, Contes et légendes de Brocéliande et du roi Arthur, Rennes, éditions Ouest-France, 1997
Christian-J. Guyonvarc'h (un Breton !), Les légendes de Brocéliande et du roi Arthur, Rennes, éditions Ouest-France, 1997.

Partager cet article

Repost 0
Published by Colombine aux mains d'argent - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • Savoir, penser, rêver, tout est là.
  • : Au départ, mes premiers articles étaient rédigés dans l'intention d'archiver mes souvenirs les plus marquants, puis mon blog, devenu fourre-tout au gré de mes découvertes, s'est élargi à l'information et à la transmission culturelle. Constitué de billets d'humeur et de comptes rendus dans des domaines aussi divers que la poésie, les sciences humaines, les sciences de l'éducation, les livres, les expositions, les récits de voyage, c'est un espace d'expression libre, intellectuelle et artistique, destiné à tous les publics.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens Vers Des Pages Externes